Autrefois répandue au Luxembourg, la chouette chevêche était entourée de nombreuses légendes, car cette espèce de chouette nichait souvent dans ou près des cimetières, d’où l’on pouvait entendre ses cris la nuit. Comme ce rapace chasse également des insectes attirés par des sources de lumière, il se pose parfois devant une fenêtre et scrute le salon de ses grands yeux ronds, effrayant du coup les habitants. Pas étonnant qu’au Luxembourg, on l’appelait autrefois « Doudevull » (oiseau des morts). Le rapace était autrefois très répandue.

Aujourd’hui, cependant, la plus petite espèce de chouette du Luxembourg est gravement menacée, car ses terrains de reproduction et de chasse se font de plus en plus rares en raison de l’expansion des habitations et des exploitations agricoles. Les vergers, les haies et les crevasses dans les arbres ou des bâtiments où la chouette chevêche niche se font de plus en plus rares.

La commune de Weiler-la-Tour a consacré un sentier naturel à l’espèce de la chouette, où l’on peut apprendre beaucoup de choses sur l’habitat de la chouette chevêche sur des panneaux d’affichage, ainsi que sur les mesures de protection pour préserver cette espèce. Si vous regardez attentivement, vous pouvez repérer les niches potentielles de la chouette chevêche et les nichoirs qui ont été placés sur différents arbres.

Informations pour les parents

  • Le parcours commence et se termine à l’école de Weiler-la-Tour, dans la rue de Luxembourg à côté du complexe sportif.
  • La promenade circulaire fait environ 6,3 kilomètres et est également facile à parcourir avec une poussette.
  • Vous trouverez de plus amples informations et une description de l’itinéraire ici