En face du monastère de Marienthal, vous pouvez voir une paroi rocheuse d’environ 30 mètres de haut. Là, vous remarquerez un seul rocher debout. Il est connu sous le nom de Reiterlay. Un nom qu’il tient de la légende suivante : Le noble chevalier du château de Hollenfels avait été coupé de ses soldats lors d’une poursuite. Les ennemis l’avaient encerclé et le poussaient de plus en plus vers la paroi rocheuse sur le côté droit de l’Eisch. Le chevalier était face à sa mort : derrière lui les ennemis et devant lui un profond abîme.   

Dans sa détresse, le chevalier fit un vœu : « Si je survis à cette épreuve, je donnerai au monastère de Marienthal autant de bougies que je pèse en armure complète avec mon cheval ». Puis le chevalier enfonce les éperons dans les flancs de son cheval et saute de la « Reiterlay ». Arrivé en bas, le cheval s’enfonce dans la boue jusqu’aux genoux, mais il se libère rapidement et repart au galop. Une autre légende raconte que le cheval et le chevalier atterrissent très doucement sur le sol sans la moindre blessure. Quoi qu’il en soit, le chevalier remercie Dieu pour son sauvetage miraculeux et se fait consacrer au monastère.  

Non loin du Marienthal se trouvent les châteaux de Hollenfels et d’Ansembourg avec ses magnifiques jardins, le château de Schoenfels et le « Hunnebuer ». Ce lieu est appelé ainsi parce que le roi des Huns, Attila, s’y serait arrêté pour abreuver ses chevaux lors de sa migration à travers l’Europe occidentale au Ve siècle. 

Informations pour les parents :  

  • Le « Hunnebuer » est accessible depuis Mersch par la CR105. Depuis Mersch, il peut être rejoint à pied au bout de 9 kilomètres, mais il y a aussi un parking dans les environs, à environ 700 mètres. Le chemin est adapté aux poussettes et aux vélos. Depuis le « Hunnebuer » partent trois promenades circulaires de 1,5 à 5 kilomètres.  
  • Sur les hauteurs de Schoenfels, non loin du Claushaff, se trouvent les « Mamerleeën », un système de grottes et de tunnels d’où l’on extrayait autrefois des meules. A différents endroits, vous pouvez entrer dans les grottes. Des chaussures solides sont recommandées pour toutes les visites de la région. Et aussi une torche si vous voulez visiter les « Mamerleeën ». Ici, vous devez faire très attention, car à côté du chemin, la descente est abrupte.   
  • Plus d’informations : Sur le Marienthal et sur les « Mamerleeën ». Le sentier circulaire de Schoenfels passe par les grottes et les hauteurs au-dessus du Marienthal.